Secret Bien être

s’accepter soi-même

 

s’accepter soi-même


Bien qu’il ne semble pas y avoir de recette pour apprendre à s’accepter ou à s’aimer, il y a deux choses fondamentales à comprendre :

S’accepter de façon inconditionnelle et s’aimer soi-même est la condition pour mener une vie heureuse et comblée.
Il est impossible d’éliminer les aspects de soi contre lesquels on se bat. Ce que l’on veut cacher ou modifier trouvera toujours une façon de se manifester (ce à quoi tu résistes, persiste !)

S’aimer soi-même n’implique nullement une attitude proche de l’égocentrisme ou du narcissisme. S’aimer soi-même n’a strictement rien à voir avec le fait de raconter à tout à chacun qu’on est quelqu’un de sensationnel, ou d’accaparer l’attention pour gagner l’approbation des autres. En fait rien n’est plus éloigné de la vérité: C’est parce que l’on manque de confiance en soi et d’estime personnelle. On roule les mécaniques pour essayer de séduire autrui. Autrement dit, on s’évalue soi-même en fonction de l’image que les autres se font de nous. Sinon on n’éprouverait pas le besoin de les convaincre.

S’aimer soi-même, ce n’est pas exiger d’être aimé par les autres. Il suffit de s’accepter intérieurement, et le point de vue d’autrui n’a rien à voir dans cette affaire.

S’aimer soi-même, c’est accepter ce qui vous différencie des autres, (votre propre singularité). C’est ne pas vous juger en fonction de ce que vous ne réussissez pas. Comme à chaque fois que vous adoptez une attitude d’auto-dénigrement, vous donnez le (bâton pour vous battre). Si vous vous sous-estimez, c’est parce que vous vous comparez aux autres en fonction de critères d’ordre scolaire et autres injonctions du type; il faut être le meilleur, peut mieux faire, il ne faut pas se montrer vulnérable…

 

 

Ajouter un commentaire